octobre rose, oui et non…..

Je vous ai parlé de mon parcoure personnelle avec le cancer dans cet article. je voudrais maintenant vous parler de mes réflexion sur octobre rose.

J’ai beaucoup de difficultés avec  la communication visuelle et l’intitulé « rose » du concept de ce mois d’octobre.
Tout d’abord, c’est quoi octobre rose ? C’est un moi entier consacré au cancer du sein.
En soi, un mois consacré à une cause pour sensibiliser sur le sujet, pourquoi pas. Ce qui me choque c’est que la représentation de ce moi est faite par un noeud (le même que celui du  sida) et en rose.

D’abord le noeud identique au sida me dérange car le cela fait « copié-collé », ça a fonctionné pour le sida alors ça devrait fonctionner pour le cancer du sein, on a juste à changer la couleur en rose. Je me demande pourquoi le rose et cela me choque aussi, mais j’y reviendrai plus tard.
Déjà la récupération du noeud du sida me dérange, car c’est voler une image médiatique puissante qui est encore totalement d’actualité et qui a encore besoin de cette image pour rassembler autour de sa cause.
C’est écraser sous une autre cause tout le travail et les combats du militantisme contre le sida ainsi que les morts provoqués par cette maladie et du coup éradique la mémoire et l’histoire de cette maladie terrible qui fait encore aujourd’hui des ravages.

C’est également nier le fait que ce sont deux choses totalement différentes : d’un coté on a un virus qui se contracte d’une façon précise et on a fini par comprendre comment éviter ce virus.
D’un autre coté on a une maladie qui ne se contracte pas mais qui se développe en nous sans que l’on sache comment l’éviter ni pourquoi cela peut arriver.

Donc amalgamer ces deux situations, me paraît déjà aberrant en soi, et d’autant plus aberrant car actuellement la médecine ne sait pas comment ne pas développer un cancer, pas uniquement un cancer du sein, mais tous les cancers.

Amalgamer le sida et le cancer, pour moi cela reviendrait à dire que déjà c’est un truc qui « s’attrape » et que donc on peut l’éviter si on connait les bons gestes. C’est d’ailleurs l’idée que l’on nous fait miroiter avec les examens préventifs.
Mais un examen fait assez tôt permet éventuellement de se soigner et de ne pas en mourir, mais en aucun cas ne permet d’éviter un cancer….

Egalement ce moi d’octobre est juste pour le cancer du sein, comme si seules les femmes étaient concernées par le cancer et uniquement celui du sein (qui d’ailleurs peut aussi toucher les hommes). Je trouve cela injuste car ce mois pourrait être consacré a tous les cancers et donc à la prévention de tous les cancers avec une information concernant tous les examens de prévention les concernant.

Et le rose? Pourquoi le rose? Tout ce rose me ferait presque ne plus aimer cette couleur. Couleur pourtant tellement intéressante. Elle peut varier du rose le plus tonique, sexy vamp, à la couleur la plus douce et tendre imaginable.
Mais surtout le rose c’est une couleur glamour par excellence, c’est la couleur du boudoir, des rêve de sucre Candy, c’est Hollywood dans sa période la plus glamour, et avec des paillettes là c’est carrément le paradis de Barbie.Mais un cancer c’est pas du tout glamour, mais alors pas du tout. C’est terrible un cancer, c’est un truc qui te fauche en plein élan de vie (comme toutes les maladies graves d’ailleurs). Le jour où l’on sait que l’on a un cancer, tout, absolument tout ce que l’on avait projeté dans sa vie s’arrête net.
Et on nous présente ça de façon jolie, avec une tour Eiffel illuminée en rose ultra glamour à paillettes, et ne t’inquiète pas, si tu es dépistée assez tôt c’est ok, c’est comme si tu n’avais pas de cancer et on va faire la fête en rose pendant un mois, tu vas voir ça va être super chouette…

Je suis mitigée sur ce mois d’octobre rose, d’un coté je trouve le concept intéressant de consacrer un mois à informer sur le sujet d’une maladie, et d’un autre coté je trouve cela triste car ça a un coté action typique socialement orienté pour les femmes. Les informer mais surtout en restant doux, gentil, ne pas les inquiéter trop et au passage des marques récupèrent ça de façon marketing pour essayer de leur revendre tout un tas de trucs roses pour la bonne cause….

Moi, si je pouvais, je l’appellerais noir ce moi d’octobre, ou gris à la rigueur, mais rose….

1 commentaire sur “octobre rose, oui et non…..

  1. Entièrement d’accord avec vous. Cet octobre rose, c’est aussi une façon de se donner bonne conscience, en se disant qu’on se préoccupe d’une maladie qui est largement moins glamour que le petit noeud rose, j’en parle en connaissance de cause.
    Que se passe-t-il les autres mois de l’année ?
    J’ai vu aussi le nœud jaune contre l’endométriose, qui n’est, elle non plus, pas contagieuse.
    Alors, je ne suis pas une grande professionnelle du marketing, je me dis que le rose ç’aurait pu convenir au cancer du col de l’utérus, qui lui est exclusivement de nature virale.
    Enfin, ça part d’un bon sentiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *